June 23, 2021

L’Italie bat une Turquie dépassée lors du match d’ouverture

Une entrée en matière en tous points réussie pour l’Italie, à l’occasion de l’ouverture de l’Euro de football, vendredi 11 juin. Techniquement, tactiquement et collectivement supérieurs, les joueurs de Roberto Mancini n’ont fait qu’une bouchée d’une très mauvaise Turquie au stade olympique de Rome, s’imposant 3-0 devant près de 16 000 spectateurs.

Revivez le match : L’Italie s’impose largement face à la Turquie lors du match d’ouverture de la compétition

Bien implantés sur tous les fronts, les Transalpins ont bâti leur succès et peuvent revendiquer le statut de véritable outsider de la compétition. « Nous espérions un début de compétition comme celui-ci. j’espère que les italiens ont passé une bonne soirée, s’est réjoui en fin de match le sélectionneur italien. Nous avons une bonne équipe et nous sommes conscients du travail accompli. Mais il y a encore place à amélioration. “

Aucun tir à la mi-temps pour la Turquie

Près de 16 000 spectateurs se sont rassemblés au stade olympique de Rome, vendredi 11 juin.

Dès l’entame du match, les Italiens ont confisqué le ballon aux Turcs venus défendre. Mais malgré plusieurs occasions, les coéquipiers de Ciro Immobile ont été très maladroits. A la mi-temps sur quatorze tirs, ils n’en ont marqué que trois. En face, les coéquipiers de Burak Yilmaz, seuls à la pointe de l’attaque, rentrent aux vestiaires avec zéro tentative de tir.

Mais le premier but encaissé dès la reprise par le malheureux Demiral contre son camp (53e) a blessé les troupes de Güneş, qui n’ont jamais eu les moyens de réagir. Pire encore, les Turcs ont multiplié les fautes techniques pour permettre aux Italiens de sceller l’issue du match par Ciro Immobile (66e) et Lorenzeo Insigne (79e).

« Nous avons essayé de les affaiblir en première mi-temps en balayant de droite à gauche. Nous n’avons pas toujours été très bons sur les croixInsigne a expliqué à la fin du match. Nous avons essayé d’être plus rapides. Nous avons eu du mal au départ, nous avons essayé d’accélérer mais nous avons heurté un mur. En deuxième mi-temps, ils étaient un peu plus fatigués, ils ont essayé de nous serrer mais les espaces se sont ouverts, et on a vu notre qualité à ce moment-là. “

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Euro 2021 : avec Roberto Mancini, l’Italie retrouve la lumière

L’équipe Mancini, qui compte désormais 28 matches sans défaite, doit récidiver le 16 juin pour assurer la qualification contre le voisin suisse dans le groupe A. La Turquie devra assumer un déplacement de 4.500 kilomètres en Azerbaïdjan, à Bakou, pour se relancer face au Pays de Galles.

Notre sélection d’articles sur l’Euro 2021

Le monde avec l’AFP

have a peek here