June 22, 2021

Autriche, tout sur l’équipe

L’équipe, ou un sobre « L’équipe ». Ou alors le rouge-blanc-rouge, pour « Les Rouges-Blancs-Rouges ». Les Autrichiens le font dans la simplicité.

  • Le calendrier (heure françaisefacile)

13 juin : Autriche – Macédoine du Nord, 18h, Bucarest

17 juin : Pays-Bas v Autriche, 21h, Amsterdam

21 juin : Ukraine v Autriche, 18h, Bucarest

Les deux premiers de chaque groupe ainsi que les quatre meilleurs tiers se qualifient.

Alexander Schlager – David Alaba, Stefan Lainer, Aleksandar Dragovic, Martin Hinteregger – Christoph Baumgartner, Florian Grillitsch, Xaver Schlager – Marko Arnautovic, Michael Gregoritsch, Karim Onisiwo.

L’Autriche, qui court derrière la gloire passée de son Wunderteam des années 30, n’a participé qu’à deux Euros : en 2008, qualifié d’office comme pays hôte, et en 2016. Deux tournois sortis de la phase de poules avec, à chaque fois, deux défaites et un nul.

L'entraîneur autrichien Franco Foda, en octobre 2020, lors d'un match de Ligue des Nations contre la Roumanie.

Arrivé à la tête de la sélection autrichienne en 2017, après la démission de Marcel Koller et la non-qualification pour le Mondial 2018, Franco Foda, 60 ans, a hérité d’une équipe en perdition dont le dernier succès dans une grande phase finale remonte à près de trois décennies (2-1 contre les États-Unis lors de la Coupe du monde 1990).

Connu pour ” sa réticence à utiliser de jeunes talents, favorisant des joueurs établis qu’il connaît bien », Selon la spécialiste autrichienne du football Anna Konovalova, l’ancienne défenseure allemande du SK Sturm Graz fait néanmoins confiance à une nouvelle génération conquérante, à l’image du géant du VfB Stuttgart Sasa Kalajdzic (2 mètres, 23 ans), 5 sélections et 3 buts sous le maillot de L’équipe.

David Alaba, à la lutte avec Kylian Mbappé, le 7 avril lors du quart de finale de Ligue des champions entre le Bayern Munich et le PSG, à Munich.

Où positionner David Alaba sur un terrain ? C’est le luxueux casse-tête auquel sont confrontés ses coachs. Arrière gauche de formation, l’Autrichien né d’un père nigérian et d’une mère philippine, repéré par le Bayern Munich à l’âge de 16 ans, a parfois évolué vers le poste de défenseur central, milieu de terrain ou, plus haut, sur l’aile gauche. « David Alaba est notre Dieu. Il a déjà joué à presque tous les postes », a résumé l’ancien entraîneur bavarois Pep Guardiola, avec qui Alaba a joué entre 2013 et 2016.

Une nouvelle fois sacré dans le concours reine européen en 2020, le nonuple vainqueur du championnat d’Allemagne est la figure de proue de la sélection autrichienne, qu’il n’a plus quittée depuis ses 17 ans. “C’est la première fois qu’un Noir en Autriche reçoit autant de soutien”, expliquait en 2012 Simon Inou, un journaliste camerounais basé à Vienne.

Lire aussi Euro 2016 : David Alaba, le « vrai Viennois »
  • Son‘changé à l’euro

A l’Euro 2016, lors du match de poule Portugal-Autriche (0-0), Cristiano Ronaldo ne s’était pas sauvé : à droite, à gauche, de la tête, dans le match et sur penalty, le Madrilène avait tout tenté ce samedi 18 juin, mais s’était heurté au gardien adverse, Robert Almer, et à ses montants. Sur les 23 tirs portugais, le gardien autrichien n’avait cédé qu’une seule fois mais le but de « CR7 » a été refusé pour hors-jeu. A 32 ans, Almer avait enfilé le costume de héros et permis à l’Autriche de remporter son seul point dans la compétition.

Célèbre pour ses 600 buts avec le FK Austria Vienne, et pour sa capacité à se glisser comme une feuille de papier au cœur des défenses adverses, celui en papier (« L’homme de papier »), Matthias Sindelar, est également connu pour avoir été l’avant-centre qui a défié Hitler. En 1938, l’Autriche est annexée par le Troisième Reich. L’Allemagne nazie organise un match amical contre la Wunderteam, dont certains joueurs ont rejoint les rangs de l’équipe adverse. leJeu de connexion se traduit par une défaite de l’occupant (2-0). Buteur, le « Mozart du football » danse devant de hauts dignitaires nazis.

Quelques mois plus tard, il refuse de revêtir le maillot de l’Allemagne à la Coupe du monde. C’est trop d’insultes, sa tête est mise à prix. Sindelar est décédé six mois plus tard à l’âge de 35 ans dans des circonstances obscures. Depuis le 23 janvier, les Autrichiens célèbrent leur génie du ballon rond.

Lire aussi Sindelar, une légende viennoise

Voir l’Autriche conservatrice représentée par un drag queen a secoué le monde de l’Eurovision en 2014. Travesti en longue robe dorée et fausse barbe, Conchita Wurst – Thomas Neuwirth à l’état civil -, remporte cette année-là le deuxième succès de l’Autriche au célèbre concours musical avec Lève-toi comme un phénix (« Comme un phénix renaissant »), quarante-huit ans après celui d’Udo Jürgens (1934-2014).

Lire l’article Eurovision : la victoire de Conchita Wurst vue depuis l’Autriche

La wiener schnitzel, L’escalope de veau panée est le plat traditionnel autrichien. Il est servi avec de la confiture d’airelles et une salade de pommes de terre au persil. En dessert, le strudel aux pommes et ses raisins de Corinthe au rhum servent de madeleine de Proust. Un verre sinon deux du cépage blanc local (grüner veltliner) se mariera à merveille avec le tout.

site