June 23, 2021

trente et un cas du variant Delta confirmés dans les Landes et une vingtaine d’autres potentiels, selon l’ARS

Vingt-neuf cas supplémentaires du variant indien, rebaptisé « Delta » selon la nouvelle nomenclature adoptée par l’Organisation mondiale de la santé, ont été recensés dans les Landes, comme annoncé dans un communiqué de l’Agence régionale de santé (ARS) et de la préfecture. le vendredi 4 juin. Mercredi, ces deux organisations ont révélé l’existence des deux premiers cas dans une famille de ce département.

Lire aussi Covid-19 : quels sont les nouveaux noms des variantes ?

A ces trente et un cas avérés, l’ARS ajoute également un « Vingt autres », sur la base d’un devis. Selon l’agence, « Les cas positifs au Covid-19 n’ont pas tous donné lieu à [une] utilisation de la méthode de séquençage [qui] permet d’identifier la variante “ Delta.

Cette cinquantaine de cas peut être « Regroupées au sein d’une quinzaine de sources de contamination », surtout familiale, explique l’ARS, “Sous réserve des résultats d’enquêtes toujours en cours pour croiser les données et tracer les chaînes de contamination”. Les trente et un cas avérés concernent six communautés de communes, ajoute l’agence dans son communiqué, publié vendredi soir.

Une variante peu présente en France

Les autorités sanitaires ont annoncé mercredi que la variante Delta, encore peu présente sur le territoire, avait été repérée dans une famille de l’agglomération de Dax sans qu’elle ait été liée à l’Inde ou au Royaume-Uni. Les opérations de dépistage et de séquençage ont ainsi été renforcées.

Le gouvernement s’était également inquiété de l’augmentation de la prévalence du Covid-19 dans une partie du pays, notamment en Occitanie et en Nouvelle-Aquitaine (dont font partie les Landes).

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Covid-19 : le recul de l’épidémie se poursuit, mais à un rythme plus lent

Selon l’ARS, le « La situation épidémiologique est défavorable » dans ce département qui a un taux d’incidence de 95,6 pour 100 000 habitants – un taux « Plus élevé que le taux national », et en augmentant « De 35 % en moins de trois semaines ». Si 43,6% des Landais ont reçu une première dose de vaccin, selon le communiqué, la préfecture et l’ARS appellent pourtant la population à « Maintenir les gestes barrières », et explique que « La limitation des groupes à dix personnes sur la voie publique est toujours en vigueur ».

Le monde avec l’AFP

see