June 23, 2021

la requête Yuka condamnée en première instance contre la fédération des bouchers

Dans la bataille opposant la Fédération française des industriels de la boucherie et de la restauration (FICT) à l’application d’information nutritionnelle Yuka, la première a remporté une manche : fin mai, le tribunal de commerce de Paris a en effet condamné la première instance. application pour « Actes de dénigrement » et « Pratique commerciale déloyale et trompeuse ».

En cause : le lien mis dans l’application, lors de la numérisation de charcuteries contenant des additifs nitrites, vers une pétition conjointe de l’association Foodwatch, la Ligue contre le cancer et Yuka, appelant à l’interdiction de ces composants. Pour le tribunal de commerce, l’application, téléchargée par quinze millions de personnes en France, dont six millions d’utilisateurs réguliers (qui scannent un produit au moins une fois par mois), propose « Des informations ambiguës aux consommateurs (…) oubliant notamment de mentionner la validation légale de la composition des produits mal notés par elle ».

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Yuka, application d’informations nutritionnelles, dénonce une “tentative d’intimidation” de la filière viande

Le juge constate que la demande a « Un impact sur le comportement des clients » et note en outre que « La FICT n’a aucun moyen de répondre sur l’application et (…) aucun moyen de défendre son point de vue et les produits mal notés par cette application ». Le tribunal, dans sa décision du 25 mai, condamne Yuka à 20.000 euros de dommages et intérêts et ordonne à la requête de supprimer le lien vers sa requête.

Viandes transformées

« Nous sommes surpris par cette décision qui donne le sentiment que les intérêts financiers de la filière charcuterie priment sur la santé des consommateurs, réagit Julie Chapon, co-fondatrice de Yuka, d’autant plus que nous disposons de nombreuses sources scientifiques qui montrent le rôle délétère des additifs nitrites. “

La demande, qui fera appel de la décision, note néanmoins avec satisfaction que la FICT a été déboutée de sa demande de modification du système de notation des additifs. Pour moimoi Chapon, c’est une reconnaissance par la justice « Que les fabricants n’aient pas le droit d’intervenir [sur notre système de notation], bien que nous restions ouverts à la discussion sur notre candidature. “

Si la cancérogénicité des nitrites en tant que tels n’est pas établie, celle des charcuteries nitrites fait consensus

Les nitrites, qui donnent aux saucisses leur couleur rose et prolongent leur durée de conservation, sont couramment utilisés dans les viandes transformées (jambons crus et cuits, saucisses, etc.). Cependant, des recherches scientifiques ont montré que la consommation de viandes transformées était associée à un risque accru de certaines maladies, notamment le cancer colorectal.

Vous avez 55,54% de cet article à lire. Le reste est réservé aux abonnés.

take a look at the site here