August 5, 2021

Calendrier des concerts d’été 2021 à Castellón

Artistes qui se produiront cet été à Castellón.
MÉDITERRANÉEN

Voici la liste des concerts qui auront lieu dans les principaux festivals de Castellón cet été :

Peñiscola de la scène

  • Zoo (1er juillet 23h). Les Valenciens seront en charge de l’ouverture du festival, où ils présenteront leur album Sucettes. Le style du groupe, dans lequel résonnent rap, reggaeton ou ska, a réussi à accrocher un très grand nombre d’adeptes, notamment auprès du jeune public.
  • Loquillo (2 juillet, 23h00). Loquillo présentera son album à Peñíscola Le dernier classique. De nombreuses années après son apparition sur la scène, il est toujours l’un des plus grands représentants du rock and roll made in Spain.

Une image d’archive de Loquillo.

  • Sergio Dalma (3 juillet, 23h00). Le chanteur catalan fête ses trois décennies sur scène avec 30 … et tellement, un projet sous forme d’album et de tournée qui commémore sa carrière avec une nouvelle approche de ses succès sans manquer l’occasion de présenter de la nouvelle musique à ses followers.
  • Kidd Kéo (4 juillet, 0h00). La nuit urbaine du festival. Le chiffonnier d’Alicante, avec des tubes comme Let M3 Xplain Freestyle #1 Oui Piège la vie, compte déjà plus de 400 millions de vues sur YouTube.
  • Los Vivancos (6 juillet, 23h). Une soirée dédiée à la danse avec le spectacle Vivancos en direct. Les sept frères sont spécialisés dans les styles musicaux les plus divers.
  • Ara Malikian (7 juillet 22h). Le violoniste libanais d’origine arménienne de renommée internationale vient à Peñíscola pour présenter son spectacle live toujours impressionnant. Malikian, au violon, et Ivan «Melón» Lewis, au piano, seront en charge de la tournée des différentes chansons du nouvel album du violoniste, Petit garage, d’un point de vue plus classique.

Ara Malikian se produira à Peñíscola le 7 juillet pour présenter son dernier travail, ‘Petit garage’.

  • Sofia Ellar (8 juillet, 23h00). L’auteure-compositrice-interprète revient sur scène pour présenter son nouveau projet, Cour et Essence. Malgré sa jeunesse, sa carrière musicale exceptionnelle lui a valu l’Inspiring Voice Award, décerné par l’Inspiring Girls Foundation, ou le Musical Talent Award, décerné par le magazine ELLE, ainsi que le Cosmopolitan Music Award 2020.
  • Séjour Homas (9 juillet 21h00). Ils sont le phénomène musical de l’année. Le groupe formé par Klaus, Guillem et Rai, trois professionnels les musiciens qui a partagé un appartement pendant les semaines d’isolement à la maison, a atteint tous les foyers via les réseaux sociaux et présentera désormais L’eau à Peñiscola.
  • Jan Blomqvist (10 juillet, 20h00). Une session de musique électronique qui s’annonce inoubliable. Blomqvist est une légende sur la scène, puisque le dj allemand fait danser le public depuis les années 90. À Peñíscola, il fera la même chose, c’est sûr.
  • León Benavente (11 juillet 23h00). Le festival se clôturera par la soirée indie, domaine dans lequel León Benavente est depuis longtemps une référence incontournable en Espagne. Après presque deux ans sans jouer sur scène, un concert s’annonce qui s’annonce mémorable.

Léger Benicàssim

  • Iván Ferreiro, Viva Sweden et Cariño (3 juillet, 21h00). sonneries indes le premier soir de Luce Benicàssim. Iván Ferreiro arrive avec Histoires et chansons, un spectacle qui allie formats concert et monologue. Viva Sweden, un groupe de plus en plus minoritaire, interprétera les compositions de Le miracle; et Cariño démontrera pourquoi ils ont été considérés comme les dignes successeurs de Fresones Rebeldes.
  • Aitana (10 juillet, 21h00). 11 raisons, son dernier album, considéré comme une œuvre conceptuelle, se concentrera sur la performance d’Aitana à Benicàssim. Le chanteur, sorti de la carrière de Opération triomphe, est l’un des artistes espagnols les plus réussis de ces dernières années.

Aitana rejoint l’affiche du concours auquel participent entre autres Nathy Peluso, Rozalén ou IZAL.

  • Camilo (13 juillet, 20h00). Un lauréat d’un Grammy Latin et l’une des étoiles montantes de la musique espagnole vient à Benicàssim. L’auteur-compositeur-interprète colombien concentrera sa performance sur l’album Mes mains, qui a déjà des succès tels que Vie riche, DE BÉBÉ, Vêtements chers Oui Macchu Picchu.
  • Pablo Alboran (15 juillet, 20h00). Le Vertigo Tour arrive à Benicàssim de la main d’Alboran, qui présentera son album homonyme Vertige. L’album est devenu l’album pop espagnol le plus vendu en 2020 et un disque d’or en seulement trois semaines.
  • IZAL (17 juillet, 21h00). Le groupe proposera un spectacle audiovisuel adapté aux nouvelles capacités, au sein de la tournée intitulée La fin du voyage qui a dû être interrompu en 2020.
  • Vanesa Martín (18 juillet, 20h00). Chanteur, poète, compositeur… La malagueña est une artiste totale et vient à Benicàssim pour présenter l’album Sept fois oui, précisément son septième album studio.
  • Pablo López (22 juillet, 20h00). López arrive à Luce Benicàssim pour présenter Unikornio : onze millions de versets après toi. L’œuvre est conçue comme un la narration film qui raconte dix histoires composées et produites par l’artiste lui-même, dont Maman Non, Mariposa Oui KLPSO.
  • Raphaël (23 juillet, 21h00). Un mythe de la musique espagnole qui fêtera ses 60 ans d’expérience à Benicàssim avec ses adeptes. En plus de tous ses classiques (Ma grande nuit, je suis celui…), l’artiste de Linares interprétera également les chansons de Raphaël 6.0.

Raphaël, lors d’un concert.

  • Monica Naranjo (24 juillet, 20h00). Accompagné uniquement d’un piano, et dans un format plus intimiste, le chanteur proposera une revue des chansons de Puro Minage deux décennies plus tard. L’album sera bientôt réédité avec du nouveau contenu.
  • Nathy Peluso (30 juillet, 20h00). L’Argentine débarque à Benicàssim avec son nouvel album tant attendu, Crampe musculaire. Un travail qui lui a valu deux nominations aux Latin Grammy Awards 2020.
  • Rozalén (31 juillet 20h00). Rozalén revient sur scène pour présenter avec son groupe L’arbre et la forêt, son quatrième album studio, qui gravite autour des enjeux sociaux actuels mais aussi du féminisme.

Festival SOM Castellón

  • Manuel Carrasco (22 juillet, 22h30). L’artiste proposera une version plus acoustique et intimiste de sa musique au Grau. Un événement très exclusif, car ce sera l’un des cinq concerts que l’homme originaire de Huelva prévoit de réaliser cette année sur tout le territoire national.
  • Famille SOM (23 juillet, 19h30). Dans l’offre du festival, il y aura également de la place pour les plus petits avec la proposition SOM Family, qui mettra en vedette le performances du Billy Boom Band et de la compagnie Insòlits.
  • Juanito Makandé (7 août, 22h00). Il se définit comme un « auteur-compositeur-interprète libre », et c’est précisément ce que sa musique transmet, la liberté, s’abreuvant à de nombreux styles. Et il fait la fête, puisqu’en 2021 il remplit vingt ans dans la musique de son premier emploi.

Juanito Makandé fête en 2021 vingt ans de carrière professionnelle.

  • Dieu sauve la reine (12 août, 22h). Le meilleur hommage à la musique de Queen de tous les temps, qui en 2019 a réussi à vendre plus de 100 000 billets pour 25 spectacles dans toute l’Espagne, vient à Castelló. La recréation de Freddie Mercury est si fidèle que le spectacle a été parrainé par Peter Freenstone, son assistant personnel.
  • Adresse + RVFV (17 août, 20.00 heures). Il y aura aussi de la place pour les musiques urbaines dans le Grau, de Morad, artiste qui fait du trap assaisonné de rythmes africains, et RVFV d’Almeria, auteur de tubes comme Vous regarde O Allumer.
  • El Barrio (19 août, 22h). L’un des concerts les plus attendus de l’été à Castellón, surtout pour le barrières, comme on appelle les adeptes de cet artiste, dont la popularité dépasse les frontières de l’Espagne. Avec son style flamenco-fusion, l’homme de Cadix est l’un des artistes nationaux les plus suivis depuis des décennies.

El Barrio revient sur scène pour présenter son album ‘El danzar de las mariposas’.

  • El Cigala (22 août, 22h). L’artiste continue son voyage musical à travers l’Amérique du Sud et Castelló arrive avec Cigala chante au Mexique, après l’avoir fait avec le recueil de chansons de Cuba et de l’Argentine. Boléros et rancheras occuperont le devant de la scène.

mer de sons

  • David Otero + Dani Fernández (4 août, 21h00). Double concert au cours duquel seront jouées les chansons les plus mythiques et les plus réussies de ces deux artistes. Le premier accumule déjà une importante carrière solo après sa scène dans El Canto del Loco, et le second est l’une des voix puissantes de la musique nationale. Les deux, bien sûr, interpréteront La nuit sonne, le thème qu’ils partagent.
  • Álvaro de Luna + Marlon (5 août, 21h00). Álvaro de Luna, qui était le leader du groupe Sinsinati, interprétera des compositions telles que Serment éternel de sel, ce qui l’a amené à être numéro 1 des 40. Marlon interprétera également, le groupe asturien aux influences de la pop des années 80 et de la pop britannique des années 60 qui déferle parmi les plus jeunes.
  • Tabouret (6 août, 22h). Le duo formé par Willy et Antón présentera son dernier album, La blague infinie, dans lequel il y a collaborations avec des artistes tels que Café Quijano et Jósean Log. Le chanteur valencien se joint également en tant qu’artiste invité pour ce jour Isma Romero.

Stool est le nouveau groupe confirmé pour la deuxième édition de Mar de Sons.

  • Ana Torroja (7 août, 22h). L’artiste satisfera aussi bien les adeptes de sa scène réussie avec Mecano que ceux qui préfèrent sa carrière solo à Benicàssim. Par conséquent, ils peuvent sonner de Revers, Je ne t’aime plus O Le sourire de sa scène dans un Fils de la lune ou Femme contre femme.
  • Pica Pica (8 août, 19h30). C’est au tour des plus petits, avec une journée de festival riche en activités pour toute la famille. L’événement vedette sera le concert du groupe préféré des enfants, Pica Pica. Sa chaîne compte déjà plus de 9 000 000 d’abonnés et 6 000 000 000 de vues.
  • Alba Reche + Agoney + Nia Correia + Hugo Cobo + Noelia Franco / Mar (11 août 20.00 heures). Deux anciens concurrents de Opération triomphe, Alba Reche de l’édition 2018 et Agoney, de l’édition 2017, visitez Benicàssim. Le premier présentera les chansons de son dernier album La petite graine comme le second avec ceux de son nouveau travail, Liberté. Ils sont accompagnés de trois autres anciens participants à la réalité musical.
  • Omar Montes + Ana Mena (12 août, 21h00). L’un des moments forts du festival sera le concert d’Omar Montes, qui avec son flamenco urbain est une référence dans la scène trap espagnole. Ana Mena, quant à elle, interprétera des tubes tels que A un pas de la lune Allumé O C’est l’heure.
  • Estopa (13 août, 22h). Avec Feu, le duo catalan célèbre son 20e anniversaire dans le monde de la musique, une étape dans laquelle ils ont gravi les échelons pour devenir l’un des groupes espagnols contemporains les plus en vue.

Estopa, la principale revendication du cartel.

  • Béret (14 août, 22h00). L’artiste sévillan révolutionne la scène musicale des jeunes avec son mélange de rap, de reggae et de pop. Sur son dernier album, Prisme, De grands artistes de la scène nationale comme Pablo Alborán ou Melendi collaborent.
  • Antonio Orozco (15 août, 22h00). El Mar de Sons se termine avec Antonio Orozco, qui présentera à Benicàssim les chansons de Avionique Clôture parfaite du festival avec un artiste qui a à son actif plus de 2500 concerts en Espagne, en Europe et en Amérique latine.

.