June 22, 2021

Le concert de Diego El Cigala à Nerja est annulé en raison des manifestations prévues après son arrestation

Le concert du chantre Diego El Cigala prévue ce samedi dans le Parador de tourisme de Nerja (Malaga) a été annulé à l’information sur l’appel à protestation, après l’artiste sera libre ce jeudi après avoir passé la nuit au commissariat pour la plainte de sa compagne de maltraitance.

L’entreprise publique de tourisme Paradores a indiqué qu’elle respectait pleinement la présomption d’innocence d’El Cigala, mais, “au vu des informations sur l’appel à manifester dans les environs du Parador pour tenter d’empêcher la célébration du concert de l’artiste”, l’entreprise a été vue “obligé de demander l’annulation de l’événement“.

Il ajoute que le conseil municipal de cette ville de la Costa del Sol « donne de la plausibilité à la possibilité de troubles de l’ordre public” et que ” Paradores a l’obligation de préserver la sécurité de ses clients mais aussi la tranquillité et la paix qui caractérisent l’atmosphère de ses établissements depuis près de cent ans “.

Les équipes de cette société de tourisme contactent les personnes qui avaient prévu d’assister à la représentation et de travailler pour “réparer le désagrément que cette situation leur a sans doute causé“. L’interprète de « Black Tears » a un long programme de concerts pour cet été en Espagne, le premier étant désormais annulé.

Après avoir été libéré après son arrestation à Madrid, il a déclaré publiquement qu’il se préparait à se rendre à Malaga pour chanter. Précisément ce vendredi, l’ex-partenaire de la chanteuse madrilène a ratifié devant le tribunal de la violence à l’égard des femmes de Jerez de la Frontera (Cadix) la plainte qu’il a déposée contre l’artiste et le tribunal a engagé une procédure préliminaire pour un délit d’abus Diego El Cigala.



Le tribunal de tutelle de Madrid l’a remis à la ne pas apprécier le risque de fuite et elle a été inhibée à Jerez, qui sera celle qui devra se prononcer sur l’ordonnance d’éloignement demandée par Dolores Ruiz Méndez, dite Kina Méndez, avec qui elle est en train de se séparer.

Elle s’est rendue au poste de police nationale de Jerez mercredi après-midi pour signaler maltraitance continue et a expliqué qu’il subit depuis au moins deux ans des violences physiques et psychologiques de la part du chanteur, avec qui il a plusieurs enfants en commun.

El Cigala, qui réside en République dominicaine, venait d’arriver en Espagne pour commencer sa tournée de concerts d’été, avec laquelle les agents ont envoyé un mandat d’arrêt à la Préfecture de police de Madrid.