June 23, 2021

Diego El Cigala libéré après une plainte pour mauvais traitements

MADRID.- Un tribunal de Madrid a libéré le chanteur de flamenco ce jeudi Diego le Cigala un jour après avoir été arrêté après avoir reçu une plainte de mauvais traitements de son partenaire, à qui il devra répondre devant un tribunal du sud du pays.

“Le tribunal n°7 des violences faites aux femmes de Madrid a accepté aujourd’hui (jeudi) de libérer Diego Ramón Jiménez Salazar, le nom complet de l’artiste, car il n’y a aucun risque de fuite”, a déclaré le tribunal dans un communiqué.

“L’instance compétente pour traiter cette affaire de crime présumé de mauvais traitements continus est le tribunal de Jerez de la Frontera, en Andalousie (sud), où la plainte a été déposée mercredi”, précise le communiqué.

“Le tribunal de Jerez sera celui qui décidera de l’adoption de mesures conservatoires, le cas échéant”, a-t-il ajouté.

El Cigala a été interpellé mercredi soir dans un hôtel de Madrid, après que son partenaire se soit plaint d’allégations de mauvais traitements qui se produisaient régulièrement, a indiqué à l’AFP une porte-parole de la police.

Le chanteur de 52 ans a passé la nuit dans les cellules d’un commissariat du centre de la capitale espagnole, a ajouté la porte-parole.

El Cigala, lauréat de plusieurs prix pour sa discographie dans laquelle l’album se démarque Des larmes noires Avec le Cubain Bebo Valdés (2003), il a déjà eu des problèmes avec la justice dans le passé.

En 2004, il a été condamné à une amende pour avoir proféré des menaces et des propos sexistes à l’encontre d’une hôtesse de l’air sur un vol en provenance de Madrid dont il a dû être expulsé.

El Cigala, qui réside depuis des années en République dominicaine, pays où il a été nationalisé, prévoit un concert ce samedi à Nerja, en Andalousie, qui est toujours debout.

FONTAINE: AFP