July 28, 2021

Netflix ouvre l’expérience pop-up de location ‘Fear Street’

L’exposition immersive d’Hollywood se déroule jusqu’au 18 juillet


peur-street-1994-netflix-social-en vedette

Les magasins de location de vidéos vous manquent ? Si vous êtes à Hollywood en ce moment, vous avez la possibilité d’y retourner grâce à Fear Street Rentals. Pour promouvoir leur délicieusement horrible Rue de la peur trilogie, Netflix a ouvert une exposition pop-up plaçant les invités dans la sinistre ville de Shadyside. Ouverture officielle aujourd’hui, l’expérience se déroulera jusqu’au 18 juillet, deux jours seulement après la première du dernier film sur le streamer.

Le magasin est décrit comme “une expérience immersive qui vous ramène dans le temps et donne vie aux horreurs de Shadyside” par Netflix dans un communiqué. Première partie : 1994, les invités pourraient tomber sur un passage pas si secret qui les ramène encore plus loin dans le temps. Sur l’affichage sont des reconstitutions de Camp Nightwing de Deuxième partie : 1978 et une église effrayante faisant ses débuts dans Troisième partie : 1666. Fear Street Rentals est une expérience gratuite du premier arrivé, premier servi située à Melrose, à Hollywood. En raison de l’espace limité pour les voitures, les clients sont encouragés à utiliser les services de covoiturage ou le stationnement dans les zones environnantes non résidentielles.

Olivia Scott Welch et Kiara Madeira dans Fear Street 1994

Image via Netflix

EN RELATION: Regardez Gillian Jacobs expliquer son “Film Butt Monster” à la co-star de “Fear Street” Darrell Britt-Gibson

Il ne faut pas s’étonner que Netflix met tout en œuvre lors de la promotion Rue de la peur. Le collisionneur Vinnie Mancuso et Carly Lane avoir loué 1994 et 1978 pour leurs meurtres vicieux, leur nostalgie naturelle et leur histoire étonnamment réfléchie. Mancuso a appelé la première entrée “un rasoir tranchant, moderne et résolument queer” slasher, tandis que Lane a noté que son suivi revisite “tropes familiers de manière à rendre hommage au sous-genre” de manière efficace. Avec 1666 Clôturant l’histoire la semaine prochaine, il est sûr de dire que nous sommes ravis de voir comment l’histoire de la malédiction Shadyside se termine.

L’exposition Fear Street Rentals se déroule du 9 au 18 juillet, de 17 h à 23 h tous les jours sauf le dimanche. Rue de la peur, première partie : 1994 et Deuxième partie : 1978 sont actuellement disponibles en streaming sur Netflix.

CONTINUE DE LIRE: Sadie Sink discute de “Fear Street: 1978”, du tournage de cette fin choquante et de la saison 4 de “Stranger Things”


après-yang-social
Critique « After Yang » : la science-fiction de Kogonoda est le meilleur film sur l’IA depuis des années | Cannes 2021

Les frères et sœurs robots rêvent-ils de moutons électriques ?

Lire la suite


A propos de l’auteur