August 5, 2021

Sexe, censure, films et bandes dessinées : une combinaison dangereuse

Il y a quelques jours, l’illustrateur Justin Halpern a déclaré Variété qu’une scène de sexe entre Batman et Catwoman avait été censurée dans la série animée de Harley Quinn. La raison? Selon Halpern, les dirigeants de DC Comics ont clairement indiqué que les super-héros “ne font pas ça”.

Plus précisément, les nouveaux épisodes incluraient une scène dans laquelle Batman a pratiqué le sexe oral avec Catwoman. Mais au final, toute la séquence a été supprimée à la demande des cadres. Lorsque Halpern a demandé des explications spécifiques sur le retrait, l’explication était très simple. « Nous vendons des jouets de héros. Il est difficile de vendre un jouet si Batman pratique également le sexe oral sur quelqu’un. ”

Et tandis que Justin Halpern et Patrick Schumacker, co-créateur de Harley Quinn, ils ont précisé qu’ils jouissaient d’une totale liberté de création, la restriction ne cesse d’étonner. Est-ce une nouvelle limite de ce qui peut ou ne peut pas être montré dans les séries animées ? Quelles sont les causes de la censure dans un domaine créatif généralement très large et peu soumis à des restrictions ?

Ce n’est pas la première fois qu’un produit d’animation est censuré, mais c’est certainement l’une des occasions les plus marquantes. Le fait que DC ait clairement indiqué que la scène serait supprimée car cela affecterait le marché et la commercialisation est une déclaration d’intention. La censure est-elle due à la pression de la vente éventuelle de produits ? Ou est-ce quelque chose de plus lié à des lignes éditoriales de plus en plus complexes ?

Le sexe, un masque et un cadre propice

La série Les garçons par Garth Ennis et Darick Robertson sur Amazon Prime Video causé agitation au moment de la parution. C’était sa vision tordue du monde des super-héros basée sur l’usage extrême de la violence et du sexe. Pour sa version télévisée en action en direct, le showrunner Eric Kripke a réussi à capturer le ton et la crudité de la version animée. À une seule exception.