July 29, 2021

Vaccinations obligatoires contre le Covid-19 désormais une option sur les productions cinématographiques et télévisuelles – Date limite

Obligatoire CovidLes vaccinations contre le -19 sur les productions cinématographiques et télévisuelles seront désormais autorisées, sur une base restreinte, en vertu d’un nouvel accord conclu ce soir entre les syndicats d’Hollywood et les grandes entreprises. Les nouveaux protocoles, ont-ils déclaré dans une déclaration commune, donneront aux producteurs “la possibilité de mettre en œuvre des politiques de vaccination obligatoires pour les acteurs et l’équipe de la zone A sur une base de production par production”. La zone A, où travaillent des acteurs non masqués, est la plus restrictive des zones de travail sécurisées sur les plateaux.

Le mois dernier, SAG-AFTRA a adopté de nouvelles directives strictes pour les employeurs qui peuvent faire Covid-19 vaccinations obligatoires comme condition d’emploi.

SAG-AFTRA adopte des lignes directrices pour les employeurs qui peuvent rendre obligatoires les vaccinations contre le Covid-19

Des modifications supplémentaires aux protocoles incluent la fréquence des tests pour certaines régions des États-Unis et du Canada où l’incidence de Covid-19 est et reste très faible, ainsi que des modifications des exigences de masquage extérieur et des protocoles de repas mis à jour.

L’accord, qui restera en vigueur jusqu’au 30 septembre 2021, a été initialement conclu en septembre dernier entre l’Alliance of Motion Picture & Television Producers de la direction et le DGA, SAG-AFTRA, IATSE, les Teamsters et les métiers de base. En attendant, disent-ils, ils “continueront de surveiller de près les développements de Covid-19 et envisageront d’autres modifications à ce moment-là”.

Les protocoles ont été établis en septembre dernier et devaient initialement expirer le 30 avril, mais ont été prolongés jusqu’au 30 juin, puis prolongés à nouveau indéfiniment le 30 juin pour donner aux parties le « temps nécessaire » pour parvenir à un nouvel accord. L’IATSE a même reporté la reprise de ses négociations séparées avec le AMPTP pour un nouveau contrat cinéma et télévision jusqu’au mois prochain afin de se concentrer sur les protocoles de retour au travail.

Les protocoles de retour au travail de l’industrie du cinéma et de la télévision sont prolongés indéfiniment