« Premières Dames », sur Histoire TV : le visage féminin de la Maison Blanche

HISTOIRE TV – DIMANCHE 12 DÉCEMBRE À 20 H 50 – SÉRIE DOCUMENTAIRE

Difficile, pour une série sur les premières dames des Etats-Unis de ne pas commencer par Michelle Obama. Dans la lignée des épouses de président, l’ancienne juriste occupe une place monumentale : elle a été la première descendante d’esclaves à accéder, en 2008, à la Maison Blanche, non pas pour en assurer l’entretien, mais pour l’occuper en maîtresse des lieux.

Lire aussi : Article réservé à nos abonnés « Devenir », de Michelle Obama, le parcours d’une combattante

Voilà pour la statue de marbre. Pour ce qui est de l’influence politique, la collection de six portraits (sur les quarante-sept First Ladies qui ont occupé le poste – de Martha Washington à Melania Trump) proposée par Histoire TV chaque dimanche jusqu’au 26 décembre, est contrastée. Avec une interrogation : quel est le poids réel que peut avoir l’épouse du président des Etats-Unis sur le déroulement de son ou ses mandat(s) ?

Une malédiction s’attache outre-Atlantique aux première dames, soupçonnées d’être toujours trop ambitieuses, dispendieuses, « manigancières »…

Mêlant interviews, témoignages et images d’archives, les réalisatrices Liz Mermin, Kim Duke et Katharine English mettent en avant quelques-unes de celles qui ont eu une influence politique ou sociétale, regroupées deux par deux, comme en résonance. Sans dissimuler la malédiction qui s’attache outre-Atlantique aux premières dames, soupçonnées d’être toujours trop ambitieuses, dispendieuses, « manigancières »…

Dimanche 12 décembre, Michelle Obama et Nancy Reagan – son fameux regard émerveillé lorsqu’elle regarde son mari, Ronald – ouvrent la série. Dimanche 19 seront associées Eleanor Roosevelt et Hillary Rodham Clinton. Deux femmes « puissantes ». « Votez Clinton, vous en aurez deux pour le prix d’un ! », lance Bill Clinton en pleine campagne pour son élection, en 1992. Son épouse, Hillary, sera la seule First Lady à briguer à son tour la Maison Blanche, battue par Donald Trump en 2016.

Une vraie pionnière

Mais c’est Eleanor Roosevelt qui apparaît, finalement, comme la vraie pionnière. De mars 1933 à avril 1945, elle va jouer un rôle prépondérant dans l’orientation progressiste de la présidence de son mari, Franklin Delano Roosevelt (« FDR »). Cela, en pleine période de guerre et de bouleversements économiques mondiaux. « Le plus grand partenariat politique de l’histoire américaine », affirme une commentatrice.

Féministe, antiraciste, antifasciste, éditorialiste au Women’s Democratic News, elle tient la première conférence de presse que s’était jamais autorisée une First Lady. Le chef du FBI Edgar Hoover constitue un dossier de 3 500 pages sur elle ! Et le Klu Klux Klan met sa tête à prix 25 000 dollars. « FDR », handicapé par la polio, l’envoie en tournée dans le pays pour « vendre » son New Deal, son plan contre la Grande Dépression. Il sait qu’elle aime – et sait – parler aux Américains. Elle reçoit des dizaines de milliers de lettres par mois.

Eleanor Roosevelt aime – et sait – parler aux Américains. Elle reçoit des dizaines de milliers de lettres par mois

Ombre douloureuse à son engagement politique, elle a découvert, avant même d’arriver à la Maison Blanche, que son mari avait une liaison avec la secrétaire qu’elle a elle-même engagée, Lucy Mercer. De son côté, elle se lie intimement avec l’une des rares femmes journalistes vedettes de l’époque, Lorena Hickok.

Première figure politique d’envergure à faire de la radio, elle tient sa chronique hebdomadaire, le 7 décembre 1941, après l’attaque japonaise sur Pearl Harbor. Au soir de cette journée historique, c’est la voix d’Eleanor Roosevelt qui est la première à être entendue par les Américains. Un événement sans précédent pour une First Lady.

Premières Dames, série documentaire réalisée par Liz Mermin, Kim Duke et Katharine English (EU, 2020, 6 x 52 min). Diffusée du 12 au 26 décembre sur Histoire TV.

We want to give thanks to the author of this short article for this outstanding content

« Premières Dames », sur Histoire TV : le visage féminin de la Maison Blanche

Decode The News Podcast