Le rappeur Drakeo the Ruler poignardé à mort lors d’un festival à Los Angeles

Le rappeur Drakeo the Ruler a été mortellement poignardé lors d’une altercation, durant un festival de musique, à Los Angeles, où il devait se produire avec d’autres personnes. L’agent du rappeur, Scott Jawson, a confirmé sa mort, dimanche 19 décembre, au New York Times et à Rolling Stone. Le vrai nom de l’artiste était Darrell Caldwell. Il avait 28 ans.

Drakeo the Ruler a été agressé samedi soir, lors du concert « Once Upon a Time in LA », qui devait accueillir plusieurs artistes, dont Snoop Dogg, 50 Cent et Ice Cube. Les organisateurs ont annulé le festival après cette attaque.

« Par respect pour les personnes touchées par cet événement et en coordination avec les autorités locales, les artistes et les organisateurs ont décidé de ne pas poursuivre les autres spectacles », ont réagi les organisateurs du festival.

Peu après 20 h 30, une bagarre a éclaté derrière la scène principale, où un suspect a brandi une arme tranchante, laissant un homme grièvement blessé, a rapporté la California Highway Patrol dans un communiqué succinct, sans citer Darrell Caldwell. Ultérieurement, il a été annoncé qu’il s’agissait de Darrell Caldwell, qui est décédé des suites de ses blessures après avoir été transporté à l’hôpital.

La police de Los Angeles et les pompiers de Los Angeles sont également intervenus sur les lieux de l’agression. Pour l’heure, aucune interpellation n’a été effectuée, selon le porte-parole de la police de Los Angeles, l’officier Luis Garcia, cité par le Los Angeles Times.

Humour noir et discours pince-sans-rire

Snoop Dogg a tweeté qu’il se trouvait dans sa loge quand il a été informé de cet incident et a décidé de quitter immédiatement les lieux. « Je suis attristé par les événements de la nuit dernière lors du festival Once Upon a Time in LA, » a-t-il écrit. « Mes condoléances vont à la famille et aux êtres chers de Drakeo the Ruler ».

Darrell Caldwell a commencé sa carrière en 2015. En février dernier, il a sorti son premier album The Truth Hurts, avant d’être surnommé le rappeur « le plus original de la Côte ouest », pour ses textes à l’humour noir et son discours pince-sans-rire. Son titre Thank You for Using GTL contient des couplets enregistrés à la « Men’s Central Jail », une célèbre prison de Los Angeles.

Drakeo the Ruler a grandi en écoutant des groupes comme Hot Boyz, Boosie, Webbie et Dipset, mais c’est le rappeur Cocky qui l’a influencé. « Il était si doux et calme pendant qu’il rappait, même s’il disait des choses folles », avait-il déclaré à Billboard cette année. « Il m’a montré qu’il n’était pas nécessaire de crier ou d’être bruyant pour faire passer son message. » Caldwell a été le pionnier d’un type de rap appelé « musique nerveuse », avec des chansons cryptiques et sombres, soulignait le Los Angeles Times en 2018.

Collaboration avec Drake

Drakeo the Ruler totalise plus de 1,5 million d’auditeurs chaque mois sur Spotify. Il a notamment collaboré avec le rappeur canadien Drake, sur le single Talk to Me, rapporte la BBC. « Ton énergie m’a toujours remonté le moral. RIP Drakeo », a écrit Drake sur Instagram, dimanche. Dans un message sur Twitter, l’auteur Jeff Weiss l’a qualifié de « plus grand artiste de la Côte ouest pour toute une génération, une légende qui a inventé un nouveau langage rap, aux cadences glissantes, aux rythmes nerveux et à l’argot psychédélique ».

Il avait été arrêté en 2017 pour possession d’armes et en 2018 pour meurtre en lien avec la mort par balles d’un homme de 24 ans. Il avait purgé plusieurs années de prison sous cette accusation. Il avait été acquitté en 2019, mais avait été inculpé pour association à des gangs criminels. Il avait accepté un accord avec la justice et avait été libéré de prison en 2020.

Le Monde

We want to say thanks to the author of this article for this remarkable web content

Le rappeur Drakeo the Ruler poignardé à mort lors d’un festival à Los Angeles

Decode The News Podcast