Football : six joueurs africains qui ont brillé en 2021

Pour ne rien manquer de l’actualité africaine, inscrivez-vous à la newsletter du Monde Afrique depuis ce lien. Chaque samedi à 6 heures, retrouvez une semaine d’actualité et de débats traitée par la rédaction du Monde Afrique.

Non, Sadio Mané, Mohamed Salah, Edouard Mendy ou Riyad Mahrez ne figurent pas sur la liste. Ces grands noms du football mondial ont assurément brillé en club ou en sélection cette année, mais d’autres joueurs africains, moins médiatisés, sont également sortis du rang. Petit tour d’horizon.

  • Aaron Boupendza (Gabon / Hatayspor puis Al-Arabi de Doha)

L’attaquant gabonais Aaron Boupendza de Hatayspor

L’attaquant gabonais (25 ans) a un parcours cabossé. Arrivé aux Girondins de Bordeaux en 2016, puis prêté à Pau, à Tours, au GFCO Ajaccio et même à Feirense, un club portugais de Ligue 2, l’ancien joueur du CF Mounana n’avait guère fait parler de lui. Il lui a fallu un énième exil, cette fois-ci en Turquie, pour se révéler.

Avec Hatayspor, Aaron Boupendza a inscrit 22 buts en 38 matchs, contribuant largement à la bonne saison du club. Des performances qui ont attiré l’attention des recruteurs. Résultat : l’international, qui disputera la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021 avec les Panthères, a récemment rejoint le club d’Al-Arabi (Qatar).

  • Franck Kessié (Côte d’Ivoire / Milan AC)
Franck Kessié, milieu de terrain ivoirien de l’AC Milan.

Sans la défaite de son équipe au Cameroun le 16 novembre, le milieu de terrain ivoirien du Milan AC aurait pu terminer l’année en se qualifiant pour le troisième tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2022. Il peut se consoler en se disant qu’il a signé cette année la meilleure saison de sa carrière professionnelle. Non seulement son rôle a été décisif dans la qualification de la sélection ivoirienne pour la CAN, mais il a aussi participé activement au grand retour du Milan AC en Ligue des champions, après sept ans d’absence.

Formé au Stella Club d’Adjamé et révélé à l’Atalanta de Bergame, Franck Kessié, auteur de 13 buts en Série A, fut l’un des piliers de l’effectif lombard. Courtisé par le Paris-Saint-Germain, qui lui propose un salaire annuel de 8 millions d’euros, le joueur n’a pas encore prolongé son contrat avec son club, en course pour le titre de champion d’Italie.

  • Achraf Hakimi (Maroc / Inter de Milan puis Paris-SG)
Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain, Achraf Hakimi.

Il n’a que 23 ans, mais a déjà porté les couleurs du Real Madrid, du Borussia Dortmund, de l’Inter de Milan et désormais du Paris-Saint-Germain. Le défenseur marocain, même s’il connaît une année compliquée avec le club français, a parfaitement réussi son intégration en s’imposant dans l’équipe type de l’entraîneur Mauricio Pochettino.

Titulaire au sein d’un club qui n’a pas hésité à débourser 60 millions d’euros pour le faire venir, Achraf Hakimi a également su convaincre Vahid Halilhodzic. Le sélectionneur des Lions de l’Atlas en a fait l’un de ses piliers, en vue des prochaines échéances : la CAN et le dernier tour des qualifications pour la Coupe du monde, en mars prochain.

  • Mohamed Sherif (Egypte / Al-Ahly du Caire)
L’attaquant égyptien Mohamed Sherif (à droite).

Al-Ahly a cédé son titre de champion d’Egypte au Zamalak, son grand rival cairote, mais le club de Mohamed Sherif a compensé en s’imposant, pour la dixième fois de son histoire, à la tête de la Ligue des champions africaine. L’attaquant n’est pas étranger à cette réussite, puisqu’il a terminé meilleur buteur de la compétition, avec six réalisations, dont une en finale contre les Sud-Africains de Kaizer Chiefs (3-0).

L’international égyptien a également démontré toute son efficacité en championnat, en terminant meilleur buteur de la saison 2020-2021 (20 buts). Et malgré l’intérêt de richissimes clubs du golfe Persique, Mohamed Sherif a décidé de rester au moins une année de plus au sein d’Al-Ahly.

  • Issiaka Samaké (Mali / Stade malien puis Horoya AC)
Le défenseur malien Issiaka Samaké (à gauche).

Issiaka Samaké (27 ans) a fait les choses en grand avant de quitter le Mali et le Stade malien, en juillet, pour s’engager avec Horoya AC (Guinée), l’un des meilleurs clubs d’Afrique de l’Ouest. Le défenseur international a bouclé la saison 2020-2021 avec le titre de champion et de vainqueur de la Coupe du Mali, en inscrivant en cinq minutes les trois buts de son équipe face au FC Binga (3-2). Avant cela, il avait contribué au bon parcours des Aigles du Mali, troisièmes du Championnat d’Afrique des nations (CHAN), au Cameroun.

  • Mohamed Ali Ben Romdhane (Tunisie / Espérance de Tunis)
Le milieu de terrain tunisien Mohamed Ali Ben Romdhane.

A 22 ans, Mohamed Ali Ben Romdhane est l’un des joueurs les plus prometteurs de sa génération. Le milieu de terrain, international tunisien depuis plus de deux ans, a déjà suscité l’intérêt de Lille, Lyon et du Galatasaray d’Istanbul. Apprécié pour sa qualité technique, il est aussi doué devant le but.

En attendant un éventuel départ de l’Espérance de Tunis à l’été 2022, Mohamed Ali Ben Romdhane continue de gagner des titres avec les Sang et Or : vainqueur du championnat et de la Super Coupe de Tunisie en 2021, il a également atteint la finale de la Coupe arabe de la FIFA avec la Tunisie, face à l’Algérie (0-2).

We would love to say thanks to the author of this short article for this incredible content

Football : six joueurs africains qui ont brillé en 2021

Decode The News Podcast