Covid-19 : le variant Omicron poursuit sa progression en Europe, de nouvelles restrictions mises en place

La pandémie progresse plus que jamais en Europe. Mardi 28 décembre, la France, le Royaume-Uni, le Portugal, le Danemark, l’Islande et la Grèce ont enregistré de nouveaux records de cas quotidiens de Covid-19.

Lire aussi Covid-19 : près de 180 000 nouveaux cas en une journée en France, un niveau jamais atteint

Dans ce contexte de poussée fulgurante de l’épidémie, les Etats mettent en place de nouvelles mesures restrictives – avec un succès relatif en Belgique, où le Conseil d’Etat a suspendu la fermeture des salles de spectacle décidée la semaine dernière par le gouvernement.

  • Le variant Omicron majoritaire dans plusieurs pays européens

Le variant Omicron est désormais dominant en Suisse. Environ 55 % des cas sont dus à Omicron dans le pays, et ce variant du SARS-CoV 2 devrait bientôt représenter la quasi-totalité des infections enregistrées, ont annoncé mardi des responsables au ministère de la santé. La Suisse a l’un des taux d’infection les plus élevés d’Europe continentale, les jeunes d’une vingtaine d’années étant les plus touchés, ont déclaré ces responsables lors d’une conférence de presse, à Berne.

Omicron est également devenu dominant aux Pays-Bas, selon les autorités néerlandaises. Malgré une baisse des contaminations mardi, la grande contagiosité du variant « conduira à de nouvelles contaminations lors des prochains jours », a annoncé l’Institut national de santé publique. « Cela entraînera également une augmentation du nombre d’admissions dans les hôpitaux », a-t-il ajouté dans un communiqué. Les Pays-Bas ont annoncé il y a dix jours un confinement pendant les fêtes de fin d’année, afin de freiner l’apparition de nouveaux cas du variant Omicron. Les boutiques non essentielles, les restaurants, bars, cinémas et musées ont été fermés jusqu’au 14 janvier.

L’Europe est la région du monde qui enregistre le plus de cas, avec 2,9 millions ces sept derniers jours (55 % du total mondial), ainsi que le plus de décès, avec plus de 24 000 morts la semaine passée (53 % du total), suivie de la zone formée par les Etats-Unis et le Canada (plus de 10 000, 22 %).

Lire nos explications : Article réservé à nos abonnés Ce que l’on sait à ce stade du variant Omicron
  • De nouvelles restrictions en Europe

Sur le continent européen, plusieurs pays ont pris de nouvelles mesures pour éviter l’engorgement des hôpitaux.

En Finlande, les voyageurs étrangers non vaccinés contre le Covid-19, même munis d’un test négatif, ne pourront plus entrer sur le territoire à compter de mardi 28 décembre, a annoncé le gouvernement. Seuls sont autorisés à entrer les voyageurs étrangers présentant un schéma vaccinal complet, ou prouvant une contamination passée, et un test Covid-19 négatif. Seules quelques exemptions subsistent, parmi lesquelles les résidents en Finlande, les diplomates, mais aussi les motifs familiaux impérieux.

En Allemagne, une nouvelle panoplie de mesures est entrée en vigueur mardi, avant les célébrations du Nouvel An. Les réunions privées de plus de dix personnes sont interdites, même pour les vaccinés et les personnes guéries. Pour les non-vaccinés, la limite tombe à deux membres de foyers différents. Toutes les compétitions sportives se dérouleront à huis clos. Les discothèques et clubs ont également fermé leurs portes pour éviter une propagation du virus le 31 décembre.

En Grèce, à partir du 3 janvier, les restaurants et les bars fermeront à minuit et les tablées ne devront pas être composées de plus de six personnes dans ces établissements. Dans les entreprises et les administrations publiques, les travailleurs doivent passer à 50 % de télétravail à partir du 3 janvier et jusqu’au 16 janvier.

Lire aussi Article réservé à nos abonnés Face à la vague Omicron, les pays européens serrent la vis
  • La justice belge suspend la fermeture des salles de spectacle

Un panneau « Silence s’il vous plait » tenu par une manifestante s’opposant à la fermeture des théâtres, à Bruxelles, le 26 décembre.

La fermeture des théâtres et salles de spectacle annoncée le 22 décembre dernier par le premier ministre belge, Alexander De Croo, a été suspendue mardi par la justice belge. Les autorités n’ont pas démontré « en quoi les salles de spectacle relevant du secteur culturel seraient des lieux particulièrement dangereux pour la santé et la vie des personnes en tant qu’ils favoriseraient la propagation du coronavirus, au point qu’il soit nécessaire d’en ordonner la fermeture », et ce, malgré la propagation du très contagieux variant Omicron, a estimé le Conseil d’Etat.

La plus haute juridiction administrative belge avait été saisie en référé par le producteur d’un spectacle programmé de mardi à jeudi à Auderghem, l’une des communes de la région de Bruxelles. La décision de sa suspension, dont le gouvernement ne peut faire appel, est applicable immédiatement. Elle est valable le temps qu’une décision soit prise sur le fond, ce qui pourrait prendre plusieurs mois.

Retrouvez le reportage : Article réservé à nos abonnés en Belgique, le secteur culturel manifeste contre la fermeture des salles imposée par le gouvernement
  • Levée de l’interdiction d’entrée aux Etats-Unis pour les voyageurs depuis les pays d’Afrique australe

Le président Joe Biden a annoncé mardi la levée, au 31 décembre, de l’interdiction d’entrée aux Etats-Unis pour les voyageurs en provenance de huit pays d’Afrique australe – Afrique du Sud, Botswana, Zimbabwe, Namibie, Lesotho, Eswatini, Mozambique et Malawi. Ces interdictions « ne sont plus nécessaires pour protéger la santé publique », précise le président dans son décret. Le variant Omicron circule en effet désormais largement sur le territoire américain.

L’interdiction avait été décidée le 26 novembre, dans la foulée de nombreux autres pays, « dans un souci de prudence », avait expliqué un porte-parole de la Maison Blanche, à la suite de l’annonce de la découverte du variant Omicron en Afrique du Sud.

Le Monde avec AFP et Reuters

We want to thank the author of this post for this incredible material

Covid-19 : le variant Omicron poursuit sa progression en Europe, de nouvelles restrictions mises en place

Decode The News Podcast