July 25, 2021

L’harmonie fatiguée donne la victoire à Wehen Wiesbaden | hessenschau.de

L’Eintracht Francfort a perdu le premier test match de la saison. Dans le duel de Hesse contre le SV Wehen Wiesbaden, le club de Bundesliga n’a fait son travail correctement que pendant une mi-temps. Le nouvel entraîneur Oliver Glasner ne veut pas que le résultat soit surestimé.

Audiobeitrag

l’audio

00:24 Min.

Loca-tag ‘teaser_more_audio_sr’ introuvable L’Eintracht Frankfurt perd le test contre Wehen Wiesbaden


Ali Akman sur le ballon contre le SV Wehen Wiesbaden.

l’audio

Fin de la contribution audio

L’Eintracht de Francfort à l’air fatigué a perdu samedi son match d’essai contre le SV Wehen Wiesbaden avec 1:3. Le but sur penalty d’Aymen Barkok (33e minute) a été contré par Kevin Lankford (50e) et Amin Farouk (52e, 72e) pour les invités de Wiesbaden . Et si l’équipe de troisième division semble bien équipée pour le début de championnat dans environ deux semaines, il reste encore beaucoup à faire pour le club de Bundesliga de Francfort.

Glasner voit “beaucoup de problèmes de coordination”

“Nous ne sommes pas satisfaits de la défaite, même s’il ne s’agissait que d’un match test”, a déclaré l’entraîneur de l’Eintracht Oliver Glasner immédiatement après la fin du match, mais a également un peu baissé le 1:3. Parce que certains joueurs réguliers sont toujours en vacances d’été prolongées et que trois autres professionnels – Amin Younes, Sebastian Rode et Erik Durm – ont été épargnés par précaution, Glasner s’est appuyé sur une chaîne de défense de quatre hommes et de nombreux jeunes. “Les processus ne sont pas encore tout à fait là”, a déclaré le nouvel entraîneur, qui “a vu beaucoup de problèmes de coordination”. Il n’était pas le seul.

Après une première mi-temps solide – Ali Akman a sorti un penalty, que Barkok a converti glacialement – ​​l’Eintracht a donné le jeu en seconde mi-temps. L’égalisation est tombée après un coup franc rapidement exécuté par les invités, qui a pris l’Eintracht du mauvais pied. À 3: 1, le jeune SVWW Farouk a traversé sans restriction deux défenseurs, puis a fait demi-tour à gauche, seul Diant Ramaj dans le but. “Nous avons rendu la tâche trop facile à nos adversaires”, s’est plaint l’arrière gauche Christopher Lenz, sans se tromper.

Contenu externe

Afficher le contenu externe de YouTube (vidéo) ?

À ce stade, il y a un contenu recommandé par notre équipe éditoriale Vidéo Youtube). Lorsque le contenu est chargé, les données sont transférées au fournisseur et, si nécessaire, à d’autres tiers. Vous pouvez trouver plus d’informations dans notre politique de confidentialité.

Montrer le contenu

Paramètres

À ce stade, il y a un contenu recommandé par notre équipe éditoriale Vidéo Youtube). Puisque vous avez désactivé Javascript dans votre navigateur, il ne peut pas être affiché ici. Le lien suivant ouvre le contenu sur le site Web du fournisseur.

Ouvrir du contenu YouTube (vidéo)

Fin du contenu externe

Paramètres

Beaucoup de marge d’amélioration

Glasner était néanmoins indulgent. Il y a encore beaucoup de place pour l’amélioration, mais : « Je ne m’y attendais pas autrement. L’Eintracht n’est à l’entraînement que depuis quelques jours. Le SV Wehen Wiesbaden, qui, contrairement à l’équipe locale, n’a changé qu’au milieu de la seconde mi-temps et seulement sporadiquement, est déjà beaucoup plus en préparation.

L’Eintracht prendra d’abord une journée de repos dimanche pour reposer un peu ses jambes fatiguées. L’entraînement reprendra lundi afin d’être au top de sa forme (idéalement) d’ici le début de la saison en août. Ou, comme le dit Glasner : « Cela signifie dans les prochains jours et semaines : retroussez vos manches. »

Informations Complémentaires

Eintracht Francfort – SV Wehen Wiesbaden 1: 3 (1: 0)

Francfort (1ère mi-temps): Ramaj – Da Costa, Irorere, N’Dicka, Kostic – Hasebe, Zalazar – Barkok, Akman, Damar – Ache

Francfort (2ème mi-temps): Ramaj – Lenz, Otto, Chandler, Schröder – Maurer, Hyryläinen – Damar, Joveljic, Mehicevic – Paciencia

Malheur à Wiesbaden :
Stritzel – Gürleyen, Mockenhaupt, Taffertshofer (79e Lais), Fechner (66e Rieble) – Wurtz (66e Hille), Kurt, Carstens, Kempe (66e Jacobsen) – Lankford (79e Prokop), Farouk

Tore : 1:0 Barkok (33./FE), 1:1 Lankford (50.), 1:2 Farouk (52.), 1:3 Farouk (72.)

Fin des informations complémentaires