July 24, 2021

Novak Djokovic en finale pour viser un 20e titre du Grand Chelem

Novak Djokovic s’est qualifié vendredi 9 juillet pour la finale de Wimbledon en limogeant le Canadien Denis Shapovalov (12e) 7-6 (7/3), 7-5, 7-5. Il affrontera Matteo Berrettini dimanche pour tenter d’égaler le record de 20 titres du Grand Chelem remportés, détenu conjointement par Roger Federer et Rafael Nadal.

« Le score ne reflète pas la difficulté du match. Il [Denis Shapovalov] a été un peu malchanceux dans le premier set et a été meilleur pendant la majeure partie du second », a analysé le Serbe, qui, à 34 ans, visera un sixième sacre à Wimbledon à l’occasion de la septième finale qu’il dispute sur la pelouse de Londres. Sauf que Denis Shapovalov a affronté le numéro un mondial dans toute sa splendeur, le combattant ultime.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Roland-Garros : Djokovic à un pas de Federer et Nadal

“Oui, on peut le dire comme ça, Djokovic a accepté. Je donne tout, surtout à ce stade, dans un tel tournoi. Abandonner n’est jamais une option. “ A tel point que le jeu difficile du Serbe a remplacé le jeu étincelant du Canadien, qui aura quitté le Court Central en larmes après trois sets serrés… mais seulement trois sets. Car le Serbe a réussi trois balles de break sur dix, alors que le Canadien n’en a converti qu’une sur onze.

Le tennis offensif et risqué de Denis Shapovalov

S’il est entré dans le match comme un taureau dans une arène, Denis Shapovalov a progressivement pris la mesure de son adversaire, qui s’est effondré à 5-5 avant de mener 6-5 et de forcer Shapovalov au service. pour obtenir le tie-break. Ce qu’il a fait.

Mais dans le match décisif, le tennis canadien ultra-offensif – et risqué – lui a coûté cher : trois fautes directes et une double faute sur balle de set. Le Serbe n’en demandait pas tant, et empochait le premier set en 53 minutes. Denis Shapovalov, il a repris sa marche en avant à peine le deuxième set entamé.

Novak Djokovic aura été plus souvent mis en cause sur sa touche que son adversaire. Il aura dû sauver trois balles de break à 1-2 (il a aligné cinq points de suite), puis deux autres à 2-3. Les deux joueurs finiront par arriver à 5-5 sans parvenir à n’avoir pris aucune de leurs mises en jeu, et c’est avec sa seule balle de break que Djokovic aura l’avantage, profitant à nouveau d’un doublé. faute de mauvais timing de la part de Shapovalov.

Le scénario s’est plus ou moins répété dans le troisième set, Novak Djokovic faisant le break pour s’échapper 6-5 et servir pour le match. Au total, il jouera ses 30e finale majeure pour tenter de gagner un 20e Titre. Il a enchaîné vendredi un 20e victoire d’affilée à Wimbledon, après les deux titres qu’il y a remportés en 2018 et 2019. C’était aussi son 20e match remporté d’affilée en Grand Chelem, après ses campagnes victorieuses à l’Open d’Australie et à Roland Garros cette année.

Lire aussi Wimbledon : surprises et records au menu des quarts de finale

Le monde avec l’AFP