June 22, 2021

la chute des Lakers, champions NBA en titre

Le basket américain connaît rarement ce genre de situation. Ce n’est pas tous les jours que le champion NBA en titre ne franchit pas le premier tour des playoffs, ces phases finales de la compétition, qui se déroulent d’abord dans chacune des deux conférences (ouest et est). ) autour duquel s’organise le championnat. Cela s’était déjà produit quatre fois dans l’histoire de la ligue nord-américaine. Jeudi 3 juin, ce sont les Lakers qui sont venus ajouter leur nom à ceux de San Antonio (2000, 2015), Miami (2007) et Dallas (2012).

La franchise de Los Angeles, dirigée par LeBron James, mais orpheline d’Anthony Davis, blessé, a été battue à domicile (100-113) lors du match 6 par les Phoenix Suns, qui affronteront Denver, le buteur de Portland, en mi-temps. finale de la conférence Ouest. « C’était difficile jusqu’à la fin. Personnellement, j’ai travaillé toute ma vie pour ce moment, donc ce n’était pas le moment de m’en priver », a commenté le joueur des Phoenix Suns Devin Booker, auteur de 47 points.

Lire aussi NBA : le sacre des Lakers de Los Angeles, franchise historique de retour au sommet du basket américain

Le coup est dur pour LeBron James, qui n’avait encore jamais connu d’élimination au premier tour d’une phase finale. La dernière fois qu’il a été écarté par une équipe de sa propre conférence, c’était en 2010, en demi-finale Est, perdue avec Cleveland contre Boston.

Cette élimination l’avait également amené à quitter l’Ohio pour rebondir à Miami, avec deux titres en jeu. Il est peu probable que la sous-performance de jeudi soir soit suivie des mêmes effets, car LeBron James est lié aux Lakers jusqu’en 2023.

Lire aussi NBA : LeBron James, un roi en mission

Le monde avec l’AFP

check this