July 28, 2021

Augmentation des flux de trésorerie des MPME : Lok Sabha pourrait prendre l’affacturage Bill aujourd’hui

Les marchés matures de l'affacturage, plus particulièrement l'Europe, continuent de dominer le marché de l'affacturage, représentant 68 % de l'affacturage mondial.  Le marché mondial de l'affacturage devrait atteindre 9 200 milliards de dollars d'ici 2025.Les marchés matures de l’affacturage, plus particulièrement l’Europe, continuent de dominer le marché de l’affacturage, représentant 68 % de l’affacturage mondial. Le marché mondial de l’affacturage devrait atteindre 9 200 milliards de dollars d’ici 2025.

Les modifications proposées à la loi sur l’affacturage, qui visent à élargir la participation des financiers aux activités d’affacturage, à assouplir les dispositions restrictives et à habiliter la banque centrale à renforcer les normes pour une meilleure surveillance du marché de 6 milliards de dollars, pourraient être soumises à l’approbation du Lok. Sabha mardi.

Le ministre des Finances, Nirmala Sitharaman, devait auparavant présenter le projet de loi sur la réglementation de l’affacturage (amendement), 2020, pour approbation par la Lok Sabha lundi. Mais la Chambre basse a été ajournée tôt lundi, car ses travaux étaient fréquemment perturbés par les partis d’opposition.

Le nouveau projet de loi vise à permettre à toutes les sociétés financières non bancaires (NBFC), au lieu de quelques-unes, de s’engager dans des activités d’affacturage – une décision qui pourrait aider à améliorer les flux de trésorerie des micro, petites et moyennes entreprises (MPME) touchées par Covid. .

L’affacturage est essentiellement une transaction dans laquelle une entité (comme une MPME) vend ses créances (cotisations d’un client) à un tiers (un « facteur » comme une banque ou NBFC) pour des fonds immédiats. Il aide souvent une entreprise à satisfaire ses besoins immédiats en fonds de roulement.

En vertu de la loi en vigueur, pour exercer une activité d’affacturage régulière, les actifs financiers d’une NBFC dans l’activité d’affacturage et les revenus qui en découlent doivent à la fois être supérieurs à 50 % de ses actifs bruts et de son revenu net ou supérieurs à un seuil, tel que notifié par la Banque de réserve de l’Inde (RBI). Le nouveau projet de loi supprime ce seuil, ce qui permet aux NBFC de se lancer plus facilement dans l’affacturage. De nombreuses MPME, dont les paiements contre les fournitures sont bloqués, participent à l’activité d’affacturage avec des créances.

Malgré la croissance de ces dernières années, le marché de l’affacturage ne représente que 0,2 % du PIB de l’Inde, loin derrière des économies en développement comparables telles que le Brésil (4,1 %) et la Chine (3,2 %), selon un rapport de la commission parlementaire permanente des finances, qui examiné le projet de loi et approuvé les amendements.

Les marchés matures de l’affacturage, plus particulièrement l’Europe, continuent de dominer le marché de l’affacturage, représentant 68 % de l’affacturage mondial. Le marché mondial de l’affacturage devrait atteindre 9 200 milliards de dollars d’ici 2025.

En Inde, le crédit d’affacturage ne représente que 2,6% du total des prêts formels des MPME en Inde, bien en dessous de 11,2% en Chine. De plus, seulement 10 % du marché total des créances sont actuellement couverts par un mécanisme formel d’escompte de factures, tandis que le reste par des accords conventionnels de trésorerie, de crédit/découvert avec les banques. En tant que l’un des principaux instruments de fonds de roulement et de financement du commerce, l’escompte de factures et l’affacturage restent sous-utilisés.

Le projet de loi sur l’affacturage habilitera la RBI à prendre des règlements concernant les questions relatives à la manière d’accorder le certificat d’enregistrement, le dépôt des détails des transactions auprès du registre central au nom des facteurs ; et toute autre question devant être précisée par règlement.

Il vise également à modifier les définitions de « cession », « activité d’affacturage » et « créances » pour les synchroniser avec les définitions internationales et également à insérer une nouvelle définition de « système d’actualisation des créances commerciales ».

Le projet de loi sur le règlement (amendement) sur l’affacturage, 2020, a été présenté au Lok Sabha par le ministre des Finances Nirmala Sitharaman le 14 septembre de l’année dernière. Plus tard dans le mois, le président du Lok Sabha a renvoyé le projet de loi à la commission parlementaire permanente pour examen.

Le panel, dans son rapport remis en février, a souligné la nécessité pour la RBI de se doter de ressources réglementaires suffisantes pour assurer une supervision efficace des activités d’affacturage, maintenant qu’un grand nombre d’acteurs peuvent prendre part à ces activités avec la mise en œuvre des nouvelles normes.

Les activités d’affacturage en Inde comprennent l’escompte de factures, l’affacturage avec et sans recours, le recouvrement et l’affacturage inversé. Cependant, l’affacturage international comprend un éventail beaucoup plus large d’activités comme l’affacturage à l’exportation, l’affacturage à l’importation, l’escompte de factures à l’exportation et l’affacturage inversé.

Obtenez en direct Cours de la bourse de ESB, Si, Marché américain et dernière valeur liquidative, portefeuille de Fonds communs de placement, Découvrez les dernières Nouvelles de l’introduction en bourse, Les introductions en bourse les plus performantes, calculez votre impôt en Calculateur d’impôt sur le revenu, connaître les marchés Meilleurs gagnants, Top perdants & Meilleurs fonds d’actions. Aimez-nous sur Facebook et suivez-nous sur Twitter.

Financial Express est maintenant sur Telegram. Cliquez ici pour rejoindre notre chaîne et restez à jour avec les dernières nouvelles et mises à jour de Biz.

.