July 24, 2021

Le triomphe des “Filles de” au Festival de Cannes

Pour parler de l’importance de les filles de célébrités, il faut commencer le texte en ouvrant un melon moins sucré que ledit fruit. Kylie Jenner a annoncé sur ses réseaux sociaux que sa fille Stormi (qui a trois ans) “travaille sur sa propre marque”. La polémique n’a pas mis longtemps à exploser dans les airs, mais nous voulons nous concentrer aujourd’hui sur l’idée que être la fille d’une célébrité c’est, en soi, un travail qui porte l’immense responsabilité (et l’argent !) de représenter une marque. A l’ère des Kardashian et des réseaux sociaux, il n’y a pas de plus grande marque que vous, et c’est pourquoi elle est de plus en plus courante que les podiums, où Triunfan de Gigi Hadid, Kendall Jenner, Lili Moss et Kaia Gerber, et les tapis rouges, qui à Cannes s’est avéré être le nouveau podium des générations futures du cinéma et du glamour, regorgent de patronymes bien connus.

Honneur à Swinton Byrne. (EFE)

La dernière fille d’un personnage connu à poser dans le tapis rouge du Festival de Cannes a été Honneur à Swinton Byrne, la fille de Tilda Swinton. Pour savoir s’il s’agit de quelqu’un destiné à intéresser non seulement l’industrie du cinéma (celui qui a été invité à Cannes, quelque chose de beaucoup plus compliqué et coûteux qu’il n’y paraît, en est une bonne preuve), mais aussi la mode, C’est pour observer avec quel regard elle pose sur le tapis rouge.

Honneur à Swinton Byrne. (EFE)

L’actrice a opté pour la dernière collection de Chanel, et avoir accès à une tenue récemment présentée de la maison montre très clairement la volonté de la marque française de garder les nouvelles générations proches. À la fin, Carlota Casiraghi et Lily-Rose Depp font partie des ambassadrices Chanel, qui sait que parier sur les filles de célébrités est le moyen de nouer des liens avec les générations futures sans risquer d’implémenter de nouveaux noms.

Honneur à Swinton Byrne et Tilda Swinton. (Reuters)

Un nom de famille hollywoodien est, sans aucun doute, le nouveau it bag et la meilleure valeur sûre pour l’univers du luxe. La première fois qu’elle est devenue la reine du tapis rouge, c’était au Festival du film de Sundance 2019, et maintenant elle accompagne sa mère dans la présentation du film très attendu “The French Dispatch”. Le deuxième look qu’elle a porté sur le tapis rouge provient de la collection automne-hiver 2021 de Gucci, et est un engagement ferme à l’une des marques les plus avant-gardistes et des outsiders au sein de la mode.

Honneur à Swinton Byrne. (Reuters)

En parlant d’étrangers, nous devons nous arrêter à Loi de l’iris, qui a décidé que la meilleure façon de montrer au monde sa coiffure risquée (ce qui n’a pas du tout surpris ceux qui la suivent sur Instagram) est de poser à Cannes. Elle est la filleule de Kate Moss et ses parents sont Jude Law et Sadie Frost, alors quand elle portait une robe digne de Marilyn Monroe de Dior avec sa coupe de cheveux oxygénée au festival, le monde du cinéma et le spectre de la mode ont convenu qu’ils faisaient face à une future star qui, d’ailleurs, peut déjà se vanter cette année d’être l’un des ambassadeurs mondiaux des accessoires Bvlgari.

Hazel Moder et Danny Moder. (Presse à cordon)

La fille de Julia Roberts et Danny Moder, Noisette Moder, fait ses débuts à 16 ans le tapis rouge du Festival de Cannes avec son père pour présenter son film, ‘Flag Day’, réalisé par Sean Penn et dans lequel Danny partage l’affiche avec les tout jeunes fils de l’acteur et réalisateur, Dylan et Hopper Penn.

Nous profitons du fait que nous sommes entrés dans la famille Penn pour parler de Dylan Penn, l’un de ceux qui ont le plus ébloui sur le tapis rouge du festival. Pour ce faire, il a eu recours une icône du style hollywoodien, Rachel Zoe, qui après des années a pris sa retraite de son travail de styliste (se fait connaître grâce à l’élaboration de la garde-robe de ça les filles côme Nicole Richie), est revenu des mains de Dylan.

« Merci au merveilleux Dylan Penn de m’avoir rappelé pourquoi j’aime ce travail et de m’avoir inspiré à revenir après des années d’absence. Tu es extraordinaire et je t’adore », écrit la styliste à côté d’un des looks de Dylan Penn, qui porte une robe Chanel.

Ce n’est pas la seule tenue que Rachel a façonnée, car Dylan a également porté une robe avec des détails découpés de Armani Privé accessoirisée de superbes bijoux Chopard, une petite robe noire de Louis Vuitton pour assister à un gala exclusif organisé par la firme française et une robe longue sensuelle aux détails transparents de Balmain.

On n’a pas voulu clore le sujet sans parler d’une autre fille de… La mode, bien sûr. Bella Hadid a été la star qui a fait les gros titres grâce à sa superbe robe Schiaparelli dans laquelle un arbre bronchique en laiton doré sert d’attache.

Bella est l’un des modèles les mieux payés et le plus acclamé dans la mode, mais nous ne pouvons pas oublier que c’est fille d’un autre mannequin, Yolanda Hadid, dont la popularité a été renforcée grâce à l’émission de téléréalité ‘Real Housewives of Beverly Hills’ et qui est passée de Yolanda Hadid à ‘la mère de’.

Attention au reste des parents célèbres évoqués dans cet article : il est possible que dans quelques années la même chose vous arrive. L’étiquette « fille de », si elle s’accompagne d’une carrière ferme, d’une bonne mine et de bons conseils, est éphémère et laisse place à un nom et un prénom bien à vous.